Ce que les fans & critiques pensent de 50 Nuances de Grey le film

Ce que les critiques pensent du film “50 Nuances Plus Sombres ”

 

La très attendu adaptation sur grand écran du roman érotique 50 nuances   de E.L James’ 2011 commence Vendredi (fin Jeudi dans certains marchés.)
Dirigé par Sam Taylor-Johnson (Nowhere Boy) et mettant en vedette Jamie Dornan pour jouer Christian Grey et Dakota Johnson pour jouer Anastasia Steele, le film a été tourné à Vancouver, de Décembre 2013 jusqu’à fin Février (plus quelques plans tournés en Octobre).

50 nuances de Grey est attendu à dominer le box-office du week-end, les fans du livre vont se ruer au cinéma. Le film vaut-il le coup d’attendre ? Dornan et Johnson étaient-ils de bon choix pour jouer les rôles principaux ? Et, plus important encore, combien de scènes érotiques y’a t-il ?

Voici un aperçu de certains commentaires :

Selon le journal britannique The Sun, il n’y a aucune scène de sexe dans Fifty Shades of Grey durant les 40 premières minutes – et ensuite, seulement 11 minutes d’action durant le reste du film.

 

Mais, « ils font ces 11 minutes d’actions avec des seins, des fesses et même une partie de la virilité de Jamie. »

(Dornan a précédemment dit que sa « virilité » n’apparaît pas à la caméra.)

« Nous avons tous été curieux d’y aller, » écrit Lindsey Bahr de l’Associated Press, « mais au moment où le générique défile, il y a une autre question qui nous vient à l’esprit : “c’est tout ce qu’il en est ? »

Elle a ajouté : « En essayant de plaire à tous, 50 nuances de Grey  a retiré tout l’amusement et s’est réglée sur l’acceptable. Il y a eu de la publicité de parfum avec plus de profondeur et un arc narratif.”

Bahr dit que la chimie entre Dornan et Johnson est « décente » et « même si ils semblent vraiment agir dans différents films. »

Au Hollywood Reporter, Sheri Linden a indiqué que la sexualité dans le livre a été atténuée dans le film et elle dit que « c’est une lente accumulation de tons graveleux, et qui malheureusement, est dépourvu de tensions. »
Elle a ajouté : « Outres quelques scènes de domination et soumission, le film conserve des restrictions, même si il paraît sale; les scènes de sexe suggèrent plus comparé à la norme d’Hollywood, sans y aller trop fort non plus. »

Elizabeth Weitzman du New York Daily News dit que Taylor-Johnson et la scénariste Kelly Marcel ont « dépouillé le premier livre de ses plus gros défauts, tout en honorant son essence. »
Elle a noté la chimie entre les deux stars, « elle ne grésille pas tous le temps » mais a appelé Johnson une « idéale héroïne » et une « convaincante » Anastasia.

 

Berlinale Premiere 50 nuances de Grey 2015

Pour ce qui est des moments plus coquins, Weitzman a partagé : « Les deux acteurs se déshabillent, et les scènes maîtresse du livre sont fidèlement recréé. Mais ceux qui espéraient que le film serait vraiment axé sur le S&M peuvent toujours prendre plaisir de la chambre à jouets de Christian… Nous voyons un ici un fouet, des menottes, mais rien qui puissent choquer les nouveaux arrivants de la série. »

De plus, elle a dit, il y a beaucoup de peau « avec quelques révélations. » à l’écran.

Le réviseur Eric Kohn a suggéré que la plupart des gens qui regardent Fifty Shades of Grey « seront à la recherche d’un endroit pour échapper à ces deux-heures de gâchis. »

Tout en étant assez impressionné par le travail de Johnson, Kohn à trouvé Dornan un peu « guindé. »

Il a écrit: « Aucuns ingrédients techniques peut sauver un scénario relativement fidèle que – tout lésinait sur certaines scènes de sexe plus bizarres les unes que les autres »

Kohn a dit alors qu’il y a un peu de peau à l’écran, le sexe « plane sur le soft, uniquement en montrant quelques parties. »

Qualifiant « une adaptation qui est gêné d’être mouillé « , David Ehrlich de Time Out, dit que Fifty Shades of Grey est « un sexe-positif mais désespérément soft-core. Un drame érotique qui ne parvient pas à être plus émoustillant que le livre. »

Il a conclu : « Fifty Shades of Grey peut ne pas vous faire venir, mais vous serez toujours heureux d’y être allé.”

ATTENTION : cinquante Nuances de Grey montre des scènes où Christian Grey achète des fournitures.

Justin Chang, examinateur, décrit le film comme « brillant, bien moulé et une cohérence jusqu’à ce qu’il devienne un frein sérieux. »

Chang a expliqué: « Pour les normes générales de la pudeur, à l’écran, l’action dans la chambre à coucher réussit à être sensiblement plus explicite que dans le livre, tout en évitant des scènes particulièrement choquantes.”

Il a noté qu’il y a des « seins et des fesses » mais seulement « un aperçu fugace de Johnson. »
Chang à apprécié la production du film, « l’écart entre le paysage hivernal de Vancouver (dans la région du Nord-ouest du Pacifique.) »

A New York Post, Sara Stewart a donné son avis sur 50 nuances de Grey . C’est torride et ringard.

« Passé les véritable aspects horribles du livre, et le plus surprenant peut-être, c’est que Ana et Christian ont développé un sens de l’humour », écrivait-elle. « Quand même, le film ne prétend pas être autre chose que ce qu’il est réellement: un doux-film porno pour les dames, diluée avec une interdiction aux mineurs. »
Stewart est d’accord avec Dornan (“même s’il ne peut pas garder l’accent Irlandais”) et dit que Johnson « rend Anastasia moins ennuyeuse que ce qu’elle peut être dans le livre. »

Stewart a également mentionné le manque de chimie entre les deux acteurs mais il a insisté : « la plupart de leurs rendez-vous galant ont une quantité décente de chaleur. »

C’est maintenant à votre tour les filles. Veuillez nous faire part de vos avis si vous avez vu le film “ 50 nuances de Grey”.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...